Quelques nouveautés

 
Butor%20couv_edited.jpg

BUTOR, Michel. Histoire extraordinaire. Essai sur un rêve de Baudelaire.

Paris : Gallimard, 1961

In-12, broché, couverture imprimée. A l'état de neuf, non coupé.                                      

 

Edition originale, un des 25 exemplaires du tirage de tête sur vélin d'Arches.

La « Jeanne » dont la beauté est évoquée en dédicace est la Jeanne Duval de Baudelaire.

                                                350 euros

 

Stael reliure.jpg

STAEL-HOLSTEIN, Germaine de‎. De la littérature considérée dans ses rapports avec les institutions sociales. Seconde édition, revue, corrigée et augmentée.

Paris : Maradan, an 9 (1800)

Deux volumes in-8, (4)-394-(4)-307 pages. Veau blond de l'époque, dos lisse orné "à la grotesque", triple filet doré autour des plats.

 

Très élégant exemplaire.

 

Cette deuxième édition est en patie originale : elle a de plus que la précédente (publiée la même année) une importante préface de 26 pages, jusqu'alors inédite. L'épigraphe tirée de Volney a disparu de la page de titre.

Vicaire, VII, 649 ; Longchamp 37-3 ; Escoffier, 105.

                                                                                                   750 euros

Stael préface.jpg
Guérin l'explosion.jpg
Guérin Masson.JPG

MASSON, André, et Daniel GUERIN. Eux et lui Suivi de commentaires et orné de 5 dessins originaux par André Masson.

Monaco : Editions du Rocher, 1962

In-4, frontispice, 94-(2) pages et 5 planches. Broché, couverture imprimée (légèrement insolée).                                

 

Edition originale.

Un des 200 premiers exemplaires sur vergé Arjomari (celui-ci un des 50 hors commerce), seuls à comporter une lithographie originale d'André Masson, ici signée au crayon par l'artiste. Envoi autographe signé de l'auteur "à Barlach, son ami".

Daniel Guérin fut un militant communiste libertaire, anticolonialiste, et engagé dans la lutte pour les droits et l'émancipation homosexuelle. On joint un tiré à part de la revue Arcadi, daté de mai 1964, texte extrait d'une autobiographie à paraître et narrant le "coming out" de son père, témoin des aventures homosexuelles de l'auteur, jeune homme. "Le pater familias autoritaire et vigilant, qui m'avait harassé depuis mon enfance, faisait place à un compagnon d'infortune, à un allié, je n'ose écrire : à un complice."

                                                180 euros

MILOSZ, O. V. de L. Le poème des décadences.

Paris : Girard et Villerelle, 1899

In-8, 72-(3) pages. Broché, couverture imprimée. Papier un peu roux ; envoi de l'auteur sur le faux titre (nom du dédicataire effacé).                                                                                                                         

Edition originale de la première publication de Milosz..

                                                200 euros

Sachini titre.jpg
Sachini acte 3.jpg

                    

SACCHINI Antonio. Oedipe à Colone Opera en trois Actes Mis en Musique par Antonio Sacchini pour Chant et Orchestre.

Paris : Imbault, s. d. (ca 1787)

Petit in-folio, (2)-235 pages gravées. Demi-basane XIXe, dos lisse orné. Restauration au deuxième feuillet.    

Première représentation à Versailles, le 4 janvier 1786, puis à l' Académie royale de musique (salle de la Porte Saint-Martin), Paris, 1er février 1787, dirigé par Jean-Baptiste Rey.       

Né à Florence, Sacchini passa son enfance près de Naples. Le hasard ayant conduit le compositeur Francesco Durante à Pouzzoles, le maître entendit des airs populaires par le jeune Sacchini et fut si satisfait de la justesse de ses intonations et de son intelligence animée qu'il le demanda à sa famille et le fit entrer au conservatoire de Sant'Onofrio ou, selon Piccinni, au conservatoire de Santa Maria di Loreto que Durante dirigeait depuis 1742. Sous sa direction, il étudia le clavecin, l'orgue et la composition et son maître prédit qu'il serait le meilleur compositeur du siècle.

Il commença sa carrière à Padoue et la poursuivit à Rome, à Venise et à Stuttgart et Munich en Allemagne. En 1772, Sacchini s'installa à Londres où il vécut dix ans. C'est là qu'il rencontra Tommaso Traetta.

Poussé par des ennuis d'argent, il quitta l'Angleterre en 1781 et vint s'installer à Paris où ses opéras l'avaient déjà rendu célèbre, à la grande satisfaction du parti piccinniste, qui voyait en lui un rival possible de Gluck. Cela n'empêcha pas Sacchini d'être le musicien favori de Marie-Antoinette. Cette même année il est initié franc-maçon à la loge parisienne Saint-Jean du Contrat social.

Georges Sauvé, Antonio Sacchini (1730-1786) - Un musicien de Marie-Antoinette, L'Harmattan, coll. « Univers Musical », 2007    

Rism 991001142.

                                           500 euros

Tchernoff reliure.jpg
Tchernoff envoi.jpg

TCHERNOFF, Iouda. Le Parti Républicain au Coup d État et sous le Second Empire. D'après des Documents et des Souvenirs inédits.

Paris : Pedone, 1906

In-8, X-(2)-676 pages. Demi-basane blonde de l'époque, dos à nerfs orné. Envoi de l'auteur sur le faux-titre ; ex-libris Léon Reinach sur le premier contreplat.                                                                                   

Provenance émouvante que celle de Léon Reinach, marié à Béatrice de Camondo.

                                               

                                                                                                                  120 euros

cowper reliure.jpg
cowper titre.jpg

                    

                    

COWPER William. The Diverting history of John Gilpin showing how he went farther than he intended, and came home safe again. Illustrated by J. -E- Laboureur.

Paris : Ronald Davis. 15 mai 1931

Petit in-8°, (20) feuillets. Box vieux rose, plats ornés d’un jeu concentrique de pointillés dorés avec au centre 12 fers à cheval mosaïqués, tranches dorées, gardes box gris, couvertures et dos conservés, chemise demi-box à bandes, étui (Thérèse Moncey).

Charmant exemplaire, infimes piqûres. La suite sur Chine, mentionnée à la justication pour ces exemplaires, n'a pas été tirée.                

Tiré en tout à 58 exemplaires, celui-ci un des 55 sur Chine, illustrés de 35 lithographies en couleurs de J. -E. Laboureur, dont une à pleine page.

"The Diverting History of John Gilpin Shewing how he went Farther than he intended, and came safe Home again" is a comic ballad by William Cowper written in 1782. The ballad concerns a draper called John Gilpin who rides a runaway horse. Cowper heard the story from Lady Anna Austen at a time of severe depression, and it cheered him up so much that he put it into verse. The poem was published anonymously in the Public Advertiser in 1782, and then published with The Task in 1785. It was very popular, to the extent that "pirate copies were being sold all across the country, together with Gilpin books and toys."
The poem was republished in 1878, illustrated by Randolph Caldecott and printed by Edmund Evans. Caldecott's image of Gilpin riding the horse is the basis for the design of the obverse of the Caldecott Medal.

Parce qu'elle a fortement poussé à leur écriture, deux de ses poèmes (The Task et John Gilpin) sont dédicacés à Lady Austen, la veuve de Sir Robert Austen d'Herendon (dans le Kent), une lointaine parente du père de Jane Austen, dont il fait la connaissance à cette époque et dont il reste proche pendant trois ans.

Ronald Davies, qui devint un des plus puissants et des plus raffinés libraires de son époque grâce à la clientèle de Myriam de Rothschild et de Jacques Guérin, mourut en 1931 d'un accident de golf. Ses publications, tirées à petit nombre, sont toujours très distinguées. Ses origines anglaises a probablement influencé le choix de ce texte, illustré par l'élégant Laboureur.

Thérèse Moncey  a exercé de 1946 à 1965. - A obtenu le grand prix de la reliure française en 1950. Voir l'exposition de ses reliure à Londres par Martin Breslauer lors du congrès de l'AIB.

Roger Stoddard, "Ronald Davies", (dans "Gazette of the Grolier club" New series n° 43) n° 32.

                                   1 500 euros

Saint Hyacinthe titre.jpg
Saint Hyacinthe reliure.jpg

                    

SAINT-HYACINTHE, Hyacinthe Cordonnier dit THEMISEUL DE]. Le chef d'œuvre d'un inconnu. […] On trouvera dans ce volume une Lettre à Monseigneur le Duc D…, Trois tables très amples, & une Dissertation sur Homère & sur Chapelain.

La Haye : 1714

Deux parties en un volume in-8, frontispice, (14)-5 feuillet et 195-50-(16) pages. Veau moucheté de l'époque, dos à nerfs orné. 

Petites fentes aux charnières. Ex-libris gravé de Henri Tardivi.           

Rare première édition.  

Publié sous le pseudonyme de Matanasius, le Chef d'œuvre d'un inconnu est une critique ingénieuse de l'abus de l'érudition et du pédantisme. Ce fut un véritable événement littéraire, et trois éditions consécutives n'épuisèrent pas sa vogue. L'auteur, qui s'était dissimulé sous l'anonyme, crut devoir se démasquer et venir à Paris jouir de son triomphe. Par malheur, le décret de prise de corps lancé contre lui ayant toujours son effet, il fut obligé de regagner précipitamment la frontière (Larousse du XIXe siècle). La vie de Hyacinthe Cordonnier, dit le chevalier de Thémiseul, dit Saint-Hyacinthe, natif d'Orléans, fut très dissipée et aventureuse. Il vécut en Hollande, où il se lia avec les écrivains et érudits autour de Gravesande.

Quérard VIII, 343 ; Cioranescu n° 58357.

                                           450 euros

Membre du Syndicat National de la Librairie Ancienne et Moderne
Membre de la Ligue Internationale de la Librairie Ancienne

Librairie Michel Bouvier - 14, rue Visconti - 75006 Paris - France - Tél : +33 1 46 34 64 53 - informations@librairiemichelbouvier.com